Jusqu’en 1968, la statistique était confiée à un service du ministère du développement industriel, puis de la présidence.
En 1968, création d’une direction de la statistique, administrée premièrement par un expatrié, puis à partir de 1972 par un mauritanien.

Voir le document